Pour commencer cette fête des chats , j'ai cherché un poème pour chacune de mes fripouilles et qui correspondrait au caractère différent de chacune (ben oui ce sont toutes des filles^^)

227408_8330484211_641079211_379331_2122_n.jpg

 

 On va commencer par la plus calme, celle qu'on appelle affectueusement "mon gros coussin"qui aime les calins ,qui n'aime pas trop sortir parce qu'il fait froid, celle qui n'aime pas trop les autres gens parce qu'ils font peur et qui me pousse dans le lit pour avoir de la couette et qui ne se leve que lorsque la faim se fait sentir pour me poursuivre et me miauler dessusjusqu'a ce que je cède : Virgule


 

 

 

 

Au commencement, Dieu créa le chat à son image.

Et bien entendu, il trouva que c'était bien.
Et c'était bien d'ailleurs.

Mais le chat était paresseux.
Il ne voulait rien faire.
Alors, plus tard, après quelques millénaires, Dieu créa l'homme.
Uniquement dans le but de servir le chat,
De lui servir d'esclave jusqu'à la fin des temps.

Au chat, il avait donné l'indolence et la lucidité;
À l'homme, il donna la névrose, le don du bricolage et la passion du travail.
L'homme s'en donna à cœur joie.
Au cours des siècles, il édifia toute une civilisation basée sur l'invention,
La production et la consommation intensive.

Civilisation qui n'avait en réalité qu'un seul but secret:
Offrir au chat le confort, le gîte et le couvert.
(Jacques Sternberg)

Retour à l'accueil